arrow Fill 271 arrow Facebook LinkedIn email icon mail Map marker v1 Copy 5 call phone icon RSS Twitter Whatsapp

À Mwandi, un village paisible de la Province Occidentale de Zambie, l’accès à la chirurgie a toujours été difficile. Son unique hôpital – le Mwandi Mission Hospital – prend en charge plus de 30 000 personnes, mais a dû adresser des patients aux hôpitaux voisins pour les interventions chirurgicales majeures – le plus proche étant à plusieurs heures de voiture.

Cette situation a changé lorsque l’Association Churches Health pour la Zambie (Churches Health Association of Zambia, CHAZ) a procuré une UAM à Mwandi. Une fois la machine installée et le personnel de l’hôpital formé, ils ont commencé à voir de nettes améliorations de leurs soins chirurgicaux : ils ont étendu les types d’opérations qu’ils pouvaient réaliser, ont pratiquement triplé le nombre de cas pris en charge par mois et effectué des opérations qui sans cela auraient été interrompues par des coupures d’électricité, qui se produisent quotidiennement.

« L’UAM est d’une grande aide pour nous » a dit Isaac Tembo, responsable clinique à Mwandi. « Elle est digne de confiance, facile à utiliser, efficace pour surveiller les patients et fiable en cas de panne de courant. »

Mais l’impact de l’UAM sur la disponibilité en oxygène était tout aussi important. Puisque l’UAM fournit son propre oxygène concentré pour assurer l’anesthésie, ses utilisateurs n’ont pas besoin d’acheter des bouteilles portatives d’oxygène. Pour Mwandi, cela signifiait des économies financières et logistiques importantes en évitant d’acheter et de transporter les bouteilles. Au lieu de cela, le personnel de l’hôpital peut se reposer sur l’oxygène de l’UAM et conserver une bouteille comme source de secours.

« Nous devions remplacer notre bouteille tous les six mois » a poursuivi Tembo. « Mais avec l’UAM, six mois se sont écoulés et nous n’avons pas eu besoin de nouvelle bouteille ! »

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles