arrow Fill 271 arrow Facebook LinkedIn email icon mail Map marker v1 Copy 5 call phone icon RSS Twitter Whatsapp

L’accouchement est un phénomène universel dont la signification transcende les frontières, les langues et les cultures. Cependant, les soins assurant la sécurité d’un accouchement sont tout sauf universels: ils dépendent souvent de facteurs comme l’endroit où l’on vit, le revenu, ou l’accès à un moyen de transport. En effet, ces facteurs sont parmi les principaux obstacles empêchant des millions de femmes enceintes dans les pays à faible revenu de recevoir les soins de haute qualité dont elles ont besoin lors de l’accouchement.

En d’autres mots, le pays où une femme donne naissance ne devrait pas être le facteur determinant pour savoir si elle peut ou non donner naissance en toute sécurité.

french-fb-ad

Chez Gradian, nous reconnaissons le rôle essentiel des soins chirurgicaux et anesthésiques dans la protection de la santé des femmes pendant l’accouchement. Et nous travaillons tous les jours pour nous assurer que les prestataires de soins de santé du monde entier soient équipés de la technologie et des compétences nécessaires pour fournir des soins de santé maternelle dans des conditions sécuritaires, en particulier lors des situations d’urgence, lorsque la chirurgie pourrait signifier la différence entre la vie et la mort.

Toutes les femmes enceintes – où qu’elles vivent – sont susceptibles de développer des complications pendant la grossesse ou l’accouchement qui peuvent mettre leur vie en danger. En effet, environ 15% des femmes enceintes souffriront d’une complication nécessitant des soins spécialisés, en milieu hospitalier, dispensés par un médecin ou une infirmière. Qu’il s’agisse de saignements sévères, d’hypertension artérielle, de travail obstrué, d’infection, d’avortement à risque ou d’un autre problème, toutes les femmes enceintes doivent avoir accès en cas d’urgence à des soins obstétricaux de qualité.

Malheureusement, dans de nombreuses régions du monde, l’accès aux soins obstétricaux d’urgence n’est pas garanti. En Afrique subsaharienne par exemple, neuf personnes sur 10 n’ont pas accès aux soins chirurgicaux et obstétricaux de base, ce qui signifie que des millions de femmes en sont privées si elles connaissent une complication lors de l’accouchement. Il en résulte chaque année plus de 300.000 décès maternels, plus d’un million de décès néonatals et des millions de blessures débilitantes affectant directement les femmes et leurs nouveau-nés.

En réponse, la communauté internationale a fait des soins obstétricaux d’urgence une priorité pour les pays à faible revenu – en particulier la césarienne, qui est le moyen le plus commun de traiter les complications de l’accouchement. Le taux moyen de césariennes en Afrique est de 7,3% des naissances – c’est à dire à peu près la moitié du taux recommandé, et suffisamment faible pour permettre à la mortalité maternelle et néonatale [de] monter en flèche, selon les experts. Améliorer l’accès à cette opération vitale pourrait sauver des dizaines de milliers de femmes et de nouveau-nés, mais cela nécessite de réorganiser les systèmes requis pour une chirurgie sûre et efficace.

Les soins anesthésiques – ainsi que l’infrastructure, l’équipement, et les compétences nécessaires pour les fournir – sont un élément-clé des systèmes chirurgicaux. C’est là que nous entrons en scène.

Notre machine d’anesthésie universelle (UAM) délivre l’anesthésie même en l’absence d’électricité et d’oxygène médical – qui font souvent défaut dans les hôpitaux à faibles ressources. Et les réseaux de distribution de Gradian dans plus d’une vingtaine de pays nous permettent ainsi qu’à nos partenaires locaux d’entretenir notre équipement et d’en former les utilisateurs. Nous espérons que l’alliance d’une technologie fiable, d’un service clientèle de proximité et d’une formation sur site pourra renforcer la capacité des hôpitaux à offrir une anesthésie sûre et, par conséquent, leur capacité à fournir des soins obstétricaux d’urgence.

La semaine dernière, nous avons obtenu pour un projet en Zambie une subvention de Saving Lives at Birth, et nous vous invitons à en apprendre davantage en cliquant ici . Dans l’intervalle, nous continuerons à travailler en première ligne pour que les femmes enceintes soient toujours entre de bonnes mains lorsqu’elles accouchent, peu importe où elles se trouvent.

Pour en savoir plus sur la santé maternelle et le rôle des soins chirurgicaux, consultez cette nouvelle campagne sur le sujet!

Inscrivez-vous pour recevoir de nos nouvelles